Actualité : La télécommunication et l’environnement : ça match ?

Retour

Certains penseront que les opérateurs télécoms et le développement durable ne sont pas fait pour être ensemble. On ne mélange pas les torchons avec les serviettes, c’est ce qu’on dit. Mais si les torchons n’étaient pas si sales que ça ?

Au revoir le papier, Bienvenue au cloud

Les opérateurs télécoms ont bien changé depuis quelques années et ils ont su s’adapter et faire face aux évolutions technologiques. Ces dernières ont d’ailleurs permis de supprimer un des matériaux les plus polluants de la planète : Le papier.

Les courriers postaux, les archives, les devis, les contrats,.. pour les entreprises le papier était l’élément le plus important et le plus courant. Après l’arrivée d’internet et des ordinateurs, les opérateurs télécoms ne se sont pas arrêtés là et ont cherché plus loin.

Vous l’avez vu venir ? Le Cloud fait sa grande entrée dans le monde des télécoms. C’est donc la première raison qui prouve que la télécommunication et l’environnement sont compatibles. On supprime le papier, on libère de l’espace et surtout, on dématérialise. L’arrivée du Cloud a permis le stockage sécurisé des documents administratifs dans les entreprises.

La Visio’ c’est plus écolo

« La télécommunication c’est l’ensemble des moyens qui permettent de communiquer à distance »

Cette définition, plutôt simpliste, de la télécommunication contient un terme important. Ce dernier a changé la façon de travailler de plusieurs entreprises : la communication à distance. Après des années à avoir entendu parler du télétravail, la crise sanitaire du Coronavirus de 2020 a plongé la quasi-totalité des Français dans une nouvelle manière de travailler.

La télécommunication ne date pas d’hier. Des solutions de télétravail avaient été élaborées bien avant cette période de crise.

Le fait de pouvoir se réunir avec des collaborateurs d’une autre région parait beaucoup plus simple qu’avant et surtout beaucoup plus écologique. Nous arrivons donc à notre deuxième raison, les solutions de communications unifiées qui permettent la réduction d’émission de gaz à effet de serre en limitant les déplacements.

Les logiciels de télétravail ont considérablement réduit le nombre trajets pour les travailleurs et donc la pollution.

Ces deux raisons prouve qu’il existe bel et bien un lien entre la télécommunication et l’environnement et ce n’est surement pas prêt de s’arrêter dans les années à venir.